le magazine | le nouvel électron libre du rap français

Issu de la cuisse de la culture hip-hop, le rap a plus de 40 ans d’histoire derrière lui et continue en 2018 de créer des mouvements, des contre-mouvements, des sous-mouvements… quand on voit ce qu’a permis le rap à travers le monde, on se dit que c’est surement le moyen d’expression qui permet une des plus grandes libertés au monde. On a eu envie d’aller à la rencontre d’un rappeur de dingue, qui exerce son art en toute liberté: Hyacinthe, alias Hyahya pour les intimes 😉

Issu de la cuisse de la culture hip-hop, le rap a plus de 40 ans d’histoire derrière lui et continue en 2018 de créer des mouvements, des contre-mouvements, des sous-mouvements… quand on voit ce qu’a permis le rap à travers le monde, on se dit que c’est surement le moyen d’expression qui permet une des plus grandes libertés au monde. On a eu envie d’aller à la rencontre d’un rappeur de dingue, qui exerce son art en toute liberté: Hyacinthe, alias Hyahya pour les intimes 😉

D’où viens-tu, peux-tu nous décrire ton parcours?

J’ai grandi à Paris et en région parisienne. J’ai commencé le rap très jeune, mais j’ai attendu d’être satisfait de ce que je faisais avant de le mettre pour la première fois sur Internet. J’ai donc finalement mis de la musique sur internet pour la première fois en 2012, puis j’ai sorti plusieurs projets, des mixtapes etc. Il y a quelque chose qui ressemble à un album (même si je pense que ce terme ne veut plus dire grand chose) qui est sorti il y a un an et qui s’appelle « Sarah ». Je prépare la suite en ce moment…

Hyacinthe -rap - underground - label
Hyacinthe -rap - underground - label

Culture: Rap

Nos rappeurs à l’ancienne: NTM, Psy4 De La Rime, Sniper, Rohff

Nos rappeurs d’ailleurs: Lil PeepPlayboi Carti, Duckwrth

Pourquoi avoir choisi le rap comme moyen d’expression?

Honnêtement je ne sais pas. Je pense que c’est la musique d’une génération surtout, j’imagine que si j’étais né dans les années 70/80 j’aurais fait du rock. Et puis il y a cet intérêt de ne pas forcément avoir besoin d’un bagage académique pour créer. Toujours aujourd’hui, je ne sais pas lire une partition, alors que j’ai déjà dû sortir 50 chansons.

Hyacinthe -rap - underground - label

Te définirais-tu comme un artiste underground? Si oui, pourquoi?

Je ne sais pas vraiment ce que ça veut dire « underground ». J’essaye surtout d’être libre dans ce que je fais, que ce soit de la pop ou du rap expérimental. Je me laisse guider par mes envies. Là il se trouve que ça commence à parler à pas mal de gens donc c’est cool.

 

Le style vestimentaire est-il important pour toi?

J’essaye d’y faire gaffe, sans être non plus obsédé par ça. Je suis assez streetwear, j’aime le confort que ça procure. J’aime aussi bien l’idée qu’on essaye de l’emmener plus loin, en redéfinissant un peu les codes, en prenant des risques…

 

Quelles sont tes marques préférées du moment?

Il y a des marques que j’aime bien, comme Koché, Andrea Crews. Après, la plupart du temps, je suis habillé en Adidas. Je trouve la dernière collection Diesel assez folle aussi, super radicale finalement.

Quelques liens à nous partager pour te découvrir?

L’album Sarah: https://hyahya.lnk.to/

Le Bandcamp: http://hyacinthe.bandcamp.com/

plus d’interviews d’artistes comme Hyacinthe?

rejoignez-nous…


fabrication française 🇫🇷| livraison et retour gratuits | 01 86 86 03 31
+