le magazine | Interview d’Arthur Morgan le roi du Steampunk

Dès le début de notre rencontre avec Arthur, nous avons tout de suite compris que nous avions affaire à une référence du Steampunk en France. Incollable sur le sujet, des avis bien tranchés et un tas d’expériences à raconter. Arthur est à l’origine de la création de la communauté française du Steampunk, il a fait le tour de France en tant que représentant du Steampunk français, a écrit un livre et est sur le point d’en sortir une nouvelle édition… bref le Roi frenchie du SteamPunk.

C’est pour nous à chaque fois un plaisir d’aller à la rencontre de cultures différentes, qu’elles soient underground, contestataires ou tout simplement libre d’exister et d’être comme elles sont. Et la liberté, ce n’est pas ce qu’il manque à Arthur. Alors, si vous aimez le Steampunk ou que vous ne connaissez pas encore, soyez attentif à ce qui suit…

Dès le début de notre rencontre avec Arthur, nous avons tout de suite compris que nous avions affaire à une référence du Steampunk en France. Incollable sur le sujet, des avis bien tranchés et un tas d’expériences à raconter. Arthur est à l’origine de la création de la communauté française du Steampunk, il a fait le tour de France en tant que représentant du Steampunk français, a écrit un livre et est sur le point d’en sortir une nouvelle édition… bref le Roi frenchie du SteamPunk.

C’est pour nous à chaque fois un plaisir d’aller à la rencontre de cultures différentes, qu’elles soient underground, contestataires ou tout simplement libre d’exister et d’être comme elles sont. Et la liberté, ce n’est pas ce qu’il manque à Arthur. Alors, si vous aimez le Steampunk ou que vous ne connaissez pas encore, soyez attentif à ce qui suit…

Hello Arthur peux-tu nous en dire un peu plus sur toi pour commencer?

Je fais du Steampunk sous 2 formes. La principale, c’est la littérature. Je suis avant tout un écrivain. La 2eme, sous un format plus entrepreneurial. Je fais du thé que je vends sur Internet. Du thé Steampunk! Mais mon background est avant tout littéraire. J’ai fait des études de littérature anglaise avec une forte préférence pour la littérature du 19e siècle fantastique. Dans tout ce que je fais, je crois beaucoup au réenchantement du monde. On vit dans un monde un peu gris et quand le fantastique vient s’immiscer dans notre univers, j’adore ça. En 2001, dans le cadre de mes études littéraires, je suis partie quelques temps en Angleterre pour être professeur et c’est là-bas que j’ai découvert le Steampunk, grâce à un libraire qui m’a présenté ce qui allait être ma première lecture Steampunk: un comics.

arthur morgan steampunk underground culture mode
steampunk_arthur_morgan

Culture: Steampunk

What: Le Steampunk c’est une vraie réflexion sur la société de consommation. Le Steampunk à un engagement politique.

Tagline: « Love the Machine, Hate the Industry »

steampunk underground culture

Alors dis-nous selon toi c’est quoi être un Steampunk?

Alors, déjà il n’y a pas de définition du Steampunk, en tout cas pas de définition admise par tous. En fait, il y a des codes et plus tu t’éloignes de ces codes, plus tu t’éloignes du Steampunk. Il y a bien des gens qui ont tenté de le définir mais bon… je ne m’y frotterais pas.
Mais si on décortique le mot Steampunk, on peut déjà avoir quelques réponses. Steampunk commence déjà par Steam, donc la vapeur. On entend par là l’esthétique des grosses machines à vapeur du 19è siècle, les engrenages fonctionnels qui se voient, toute cette esthétique de la révolution industrielle, du début du 19è jusqu’aux années 1914.
Et le Punk, le plus dur à définir, mais en même temps le plus intéressant, car le punk ça fait un peu peur. Le punk dans ce cadre-là, c’est deux choses. D’abord, se foutre de la réalité historique. On recycle comme on veut, on n’a pas de limite. Dans nos romans, on va mettre Sherlock Holms qui discute avec Arthur Conan Doyle, d’un point de vue vestimentaire, on va prendre un corset et on va le mettre au-dessus de sa robe, ce qui était impensable au 19e par exemple… Ensuite, c’est l’aspect Do It Yourself, directement issu du mouvement punk des années 70. Dans sa forme actuelle, le Steampunk va clairement privilégier le recyclage et le fait-main.
Mais attention, le Steampunk n’est pas quelqu’un de bloqué à une époque ou nostalgique d’un autre temps. Ce sont des personnes très contemporaines, en phase avec leur époque souvent issus de la génération Z. En fait, le Steampunk aime customiser et rendre les choses uniques. D’ailleurs un des slogans du Steampunk c’est “Love The Machine, Hate The Industry”.

Tu peux nous dire quel est l’état d’esprit d’un Steampunk?

Le Steampunk c’est une vraie réflexion sur la société de consommation. Le Steampunk à un engagement politique. Pas au sens politicien du terme mais si tu parcours par exemple les fils de discussions Facebook, tu verras qu’on parle beaucoup recyclage et dans tous les sens du terme. Premièrement, au niveau biens de consommation évidemment, mais on va aussi recycler la littérature ou encore notre propre culture. On peut se demander par exemple qu’est-ce qu’il se serait passé si la Révolution Industrielle avait eu lieu en Chine? Il existe du Steampunk Samouraï, du SteamPunk Auvergnats, du SteamPunk Néo Bedouin… chacun recycle sa propre culture, c’est assez génial!

 

Si on parlait du style Steampunk, d’où vient-il?

Le Steampunk prend ses sources dans l’esthétique de l’époque Victorienne jusqu’en 1914. Mais attention, on ne fait pas du costume historique. Tous ces codes ne sont qu’une base, que l’on va ensuite transformer.

L’aspect intéressant dans le costume Steampunk, c’est qu’il est à la croisée de 3 éléments :

  • Tout d’abord, du Gothique Victorien. On dit d’ailleurs que le Steampunk c’est le gothique qui a découvert la couleur marron.
  • Ensuite on a une partie historique, avec les codes des costumes historiques
  • Et enfin une dernière branche qui est le cosplay. Une des grosses racines du Steampunk c’est la culture populaire et la culture geek. Mais à la différence du cosplay qui va prendre un personnage existant et se costumer en lui, comme Superman par exemple, le Steampunk va se créer son propre personnage: alchimiste, pirate des airs, savant fou… et c’est un personnage qui vit et évolue tout au long de son existence tout comme le costume.

C’est vraiment cool! Si on veut en découvrir un peu plus, as-tu des endroits, des livres, des sites à nous conseiller?

Les Festivals à ne pas manquer :

Les meilleurs comptes Instagram à suivre:

Autre liens:

d’autres interviews de personnalités inspirantes comme Arthur?

rejoignez-nous…


fabrication française 🇫🇷| livraison et retour gratuits | 01 86 86 03 31
+