le magazine – comment le Punk influence notre style

Elegance is the new Punk, ces quelques mots représentent à eux seuls, l’état d’esprit avec lequel nous créons la marque.

Elegance is the new Punk, ces quelques mots représentent à eux seuls, l’état d’esprit avec lequel nous créons la marque.

Nous en avons tous marre des impostures, des effets de mode ostentatoires créant une fausse différence artificielle, dans un cycle infernal de 10 nouvelles normes par an.

Nous ne voulons plus de ces pièces bardées d’artifices et pensées uniquement pour répondre à une masse que nous voulons normaliser. Nous devons revenir aux fondamentaux, à ce qui fait le style et la personnalité de chacun : insuffler un élan d’état d’esprit Punk dans ce que la France a créé de plus beau : l’élégance.

Crédit: Keystone.

Mais qu’est-ce que l’état d’esprit Punk ?

D’abord, la signification du mot « punk : voyou en anglais. Ok, on est sur le terme originel et on vous rassure, il n’y a pas de voyou (connu) ici. L’avancée du mouvement Punk dans l’Angleterre de la fin des années 70 ne se fait pas sans bousculades. Et pour cause, le monde n’allait pas super bien, bon un peu comme maintenant on va dire, mais en 76, en pleine ère Margaret Thatcher, la jeunesse Punk craint pour son avenir et le fait savoir en hurlant une haine radicale contre le monde moderne #noFuture .

Et comme toute construction de mouvements clivant et idéologiques, en découlera des codes permettant d’affirmer son appartenance …

D’abord, la musique Punk: alors en plein succès du disco, les Punks vont créer leur propre moyen d’expression, plutôt dynamique (doux euphémisme) d’où naîtront notamment les Sex Pistol, groupe anglais emblématique du mouvement (on se souviendra du « God Save the Queen »)

Niveau mode : le mouvement hippie et ses pattes d’eph’ perdent du terrain. C’est autour du Punk de se faire remarquer. Les jeans se déchirent, les blousons en cuir des rockeurs prennent une autre forme à coups de badges, clous, épingles à nourrice et crânes. Aux pieds des Punks : Creepers, Dr Martens ou Rangers apparaissent (<3 <3 <3 ouais, triple cœurs #loveDrMartens! ).

Aujourd’hui, esther bancel ne se revendique pas du mouvement Punk, nous n’étions même pas nés à l’époque d’ailleurs.

Crédit: Keystone.

En revanche nous gardons du Punk l’image de femmes et d’hommes qui se battent pour que tous les êtres humains soient traités de façon exemplaire, dans le respect de qui ils sont et de qui ils veulent devenir : parler d’anticonformisme, de vêtements sans genre (#fuckGender), de Made in France, accompagne pour nous notre idéal.

#fuckNormes

découvrez d’autres de nos inspirations issues des contre-cultures…

rejoignez-nous…


fabrication française 🇫🇷| livraison et retour gratuits | 01 86 86 03 31
+